Cascade Impacteur

Les impacteurs Cascade sont constitués de substrats collecteurs 1 ou plus connectés dans une série de plaques collectrices de particules avec des plages de particules plus grandes capturées en premier, et de plages toujours plus réduites capturées sur des plaques collectrices de particules lorsque le flux d’air traverse l’élément de frappe. Les impacteurs sont conçus pour les faibles débits d'air de 1 LPM à peut-être 5 LPM, ou conçus pour des débits d'air supérieurs de 25 LPM à 50LPM. Au fur et à mesure que le débit d'air diminue, un échantillon de particules de concentration plus faible peut être échantillonné sans saturation excessive des étapes de collecte. De même, lorsque le débit d'air augmente, des concentrations plus élevées d'aérosols en particules peuvent être échantillonnées. Un filtre est généralement installé après le dernier substrat de collecte, ce qui permet d'échantillonner des particules indésirables en vue d'une analyse chimique et de filtrer les gaz d'échappement produits.

Certains impacts des impacteurs en cascade mal conçus sont le risque que des particules rebondissent sur un substrat de collecte avant d’être piégées à l’étape suivante. Cela entraîne une mauvaise séparation des plages de taille, ce qui entraînerait une faible résolution des substrats de collecte de particules. Une façon de réduire le problème de rebond des particules consiste à superposer le substrat de collecte avec une substance collante connue. Cela peut affecter les mesures de masse des plages de particules échantillonnées. Bien sûr, il est souhaitable de résoudre mécaniquement les problèmes de rebond avec le contrôle de flux et la dynamique mécanique, mais le coût de conception, qui affecte le coût du produit, doit être équilibré avec les objectifs souhaités.

Concentration élevée de particules d'aérosol ou faible concentration de particules d'aérosol avec capacités de rotation ou sans rotation

Cascade Impactor avec capacité de rotation est capable de collecter des données de particules sur un substrat avec une dispersion uniforme de l'échantillon de particules sur le substrat. Le flux d'air doit être hautement contrôlé, ainsi que la méthode selon laquelle chaque plage de tailles de particules est séparée en un ou plusieurs substrats de collecte. L’objectif est d’obtenir une résolution de taille élevée dans les capacités d’échantillonnage de chaque plage de taille de particules, de sorte qu’il y ait un minimum de croisement entre une taille d’échantillon de particules et la taille des échantillons de particules au-dessus et au-dessous de la plage de tailles. Nous souhaitons également minimiser le potentiel des particules d’échantillon de rebondir sur le substrat de collecte et de rentrer dans le flux d’air. L’impacteur en cascade nécessite un contrôle critique du flux d’air et du contrôle des particules afin d’atteindre les objectifs souhaités.

    • Classification précise de la taille des particules dans un flux d'aérosol afin de prendre en charge: - la pollution de l'air - les essais de soufflage de diesel et d'émissions de moteur - les essais de coussin gonflable d'automobile - les études d'hygiène industrielle
    • Séparation granulométrique élevée de chaque gamme de tailles avec un minimum de rebond de particules de chaque substrat de collecte - des débits d'air d'échantillonnage de 1 à 50 litres sont typiques - 1 à 15 étapes de collecte de particules sont utiles - chaque étape de collecte est conçue autour d'une plage de collecte de particules reproductible, généralement de 3 nm à 20 microns
  • Fonctions Rotation ou Pas de rotation

Cascade Impacteur

Un impacteur en cascade hautes performances fournit un échantillonnage élevé
débit, faible perte de paroi entre étages et gammes de tailles très précises déposées sur chaque substrat de collecte.

Les impacteurs sont livrés avec des étapes de collecte de particules uniques et peuvent être conçus avec 12 ou plusieurs substrats de collecte.

Des étapes supplémentaires ajoutent à la complexité de la conception grâce au contrôle de la plage de taille de particules

Impacteurs supplémentaires